Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 20:36

Mercredi 19 mai 2016

L'envie d'aller voir mes amis dans le Sud a été forte et surtout le calendrier n'affichait plus

qu'un long week-end avant les grandes vacances prévues en Bretagne, C'était l'occasion à saisir, merci Blablacar et le covoiturage avec un chauffeur idéal et un véhicule très confortable.

Départ à 3h30 du mat et arrivée à destination vers 10h30 pour revoir la place du marché de

Draguignan et prendre contact avec la ville dans laquelle j'ai vécu si longtemps.

Après, ce ne fut que du bonheur, des retrouvailles, l'accueil et les sourires des amis présents et

fidèles. Ma chambre touchait le ciel et j'ai encore la tête pleine d'or et d'azur.

Les photos parlent d'elles-mêmes

une vue de ma chambre à Callas

une vue de ma chambre à Callas

Trois jours dans le Sud
Trois jours dans le Sud
J'ai retrouvé des amis dans les jardins du Domaine Viticole de Sainte-Roseline pour une journée consacrée aux roses et ce fut un vrai bonheur pour les yeux et les narines

J'ai retrouvé des amis dans les jardins du Domaine Viticole de Sainte-Roseline pour une journée consacrée aux roses et ce fut un vrai bonheur pour les yeux et les narines

Trois jours dans le Sud
le Domaine de Sainte-Roseline

le Domaine de Sainte-Roseline

Le Rocher de Roquebrune sur Argens

Le Rocher de Roquebrune sur Argens

Trois jours dans le Sud
et pour terminer la balade de dimanche, un petit bain de pieds à St-Aygulf dans une eau à 17°C

et pour terminer la balade de dimanche, un petit bain de pieds à St-Aygulf dans une eau à 17°C

Repost 0
Published by hugoline
commenter cet article
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 11:55

Dimanche 24 avril 2016

C'est un mouvement qui a démarré sans crier gare il y a environ un mois Place de la République à

Paris et qui dissémine à travers le pays.

Au début, ce sont des gens qui ont voulu dire NON à la loi sur le travail El Khomri.

Frédéric Lordon, dans cette vidéo, remet les pendules à l'heure et il dit clairement que ce

mouvement n'est pas sectaire mais ouvert à tous, les réveillés de tous poils et qui n'ont pas

envie d'être récupérés mais qui veulent parler et s'exprimer libres et debouts.

Ils ne sont pas ensemble pour plaire aux médias ou à qui que ce soit, au contraire, ils sont ensemble

pour secouer nos habitudes, notre routine, et défaire la peur, donner envie aux taiseux de dire ce

qu'ils enfouissent et subissent depuis longtemps.

A suivre

Repost 0
Published by hugoline
commenter cet article
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 14:55

Mercredi 20 avril 2016

A chaque séjour dans les Côtes d'Armor, je ne manque pas de me rendre à la Maison de la

Baie située sur la commune de Hillion dans la baie de Saint-Brieuc, un des plus beaux endroits

en Bretagne pour moi.

Le temps n'était pas clair mais la lumière est tellement changeante qu'à chaque instant le

regard est surpris par un reflet, un oiseau qui passe ou une éclaircie dans le ciel qui change tout.

J'ai emprunté le sentier du GR34 et j'ai été surprise de la présence d'innombrables giroflées sur

une partie du parcours, les genêts épineux et les genêts d'Espagne étaient également fleuris.

La Maison de la Baie
La Maison de la Baie
La Maison de la Baie
La Maison de la Baie
La Maison de la Baie
La Maison de la Baie
La Maison de la Baie
La Maison de la Baie
La Maison de la Baie
La Maison de la Baie
La Maison de la Baie
Repost 0
Published by hugoline - dans Bretagne
commenter cet article
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 19:13

Dimanche 17 avril 2016

Depuis le temps que j'avais envie de commencer une plate-bande dans mon petit terrain situé

dans la campagne bretonne, mission accomplie.

Je me suis vraiment défoulée et ai pris plaisir à nettoyer, utiliser la fourche-bêche pour arracher les hautes herbes, toute mon énergie musculaire s'est activée sous un ciel clément pendant les trois

premiers jours de mon arrivée et et j'ai pu ensuite planter avec joie mes premières primevères

provenant d'un petit village en bord de mer et voilà le résultat en quelques photos :

avant

avant

quelques plants de mélisse, de bourrache donnés par une amie jardinière

quelques plants de mélisse, de bourrache donnés par une amie jardinière

mes premières primevères en place venant d'une pépinière de Plestin les Grèves

mes premières primevères en place venant d'une pépinière de Plestin les Grèves

une pépinière tenue par des Anglais spécialisée dans la création de primevères anciennes

une pépinière tenue par des Anglais spécialisée dans la création de primevères anciennes

Mes premières plantations
Mes premières plantations
Mes premières plantations
Mes premières plantations
j'ai eu un coup de coeur pour cette héllébore tâchetée très délicate

j'ai eu un coup de coeur pour cette héllébore tâchetée très délicate

l'endroit idéal pour profiter agréablement du soleil

l'endroit idéal pour profiter agréablement du soleil

Repost 0
Published by hugoline - dans jardinage
commenter cet article
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 11:12

Lundi 28 mars 2016

J'ai eu un véritable coup au coeur lorsque je suis allée voir ce film documentaire "No land's song"

réalisé par Ayat Najafi, réalisateur iranien.

Chanter est de l'ordre du plaisir naturel et en Iran, c'est un péché. Le film montre l'odyssée et le parcours insensé de Sara Najafi pour faire aboutir son projet d'organiser un concert public avec des chanteuses iraniennes et françaises.

Il faudra tout le courage et la témérité d'une femme, Sara, pour qu'au bout de deux longues années

de combat contre la rigidité, la froideur et la peur des religieux au pouvoir pour qu'enfin le concert

ait lieu.

Non seulement, les femmes n'ont pas le droit de dévoiler leur corps en public mais elles n'ont pas

le droit de chanter librement et de se produire devant un public, c'est la règle religieuse qui sévit

en Iran depuis 1979.

Beaucoup de personnes dans la salle de cinéma ont applaudi à la fin du film et j'ai pris conscience

que la liberté c'est aussi se battre pour simplement avoir le droit de chanter et de se sentir

libre le temps d'un concert, faire entendre sa voix, c'est faire entendre son âme tout entière.

Ce film est à l'affiche actuellement et c'est un souffle de liberté qui remue les tripes, allez-y.

Repost 0
Published by hugoline - dans cinéma
commenter cet article
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 13:22

Dimanche 13 mars 2016

Tous les anniversaires en mémoire de n'y feront rien, nous vivons la banalité du mal. Elle

s'infiltre partout, dans les médias, dans la rue, dans les écoles, au travail et nous continuons à

marcher comme des automates pour ne pas voir, ne pas entendre, rentrer chez soi et surtout

ne pas savoir qui hurle chez le voisin ou pourquoi des gens crient dans la rue.

Je veux comprendre ce qui se passe dans mon quartier, dans ma ville, dans le monde.

Les informations fusent de toutes parts, nous en sommes envahis et plus nous sommes informés,

plus nous sommes apathiques ou hystériques c'est selon notre degré de religion, de citoyenneté

ou d'empathie.

Je veux comprendre et j'espère que beaucoup sont dans mon cas, pas des endormis, pas des

béni oui oui mais des gens qui questionnent qui vont chercher l'information, la vraie, pas celle

que l'on nous sert tronquée, pas du tout vérifiée ou bien mal interprétée.

L'apathie, l'inaction et l'indifférence sont la porte ouverte à la banalité du mal, quel qu'il soit.

Hanna Arendt a développé le thème de la banalité du mal en suivant lnotamment le

procès de Eichmann à Nüremberg et tout ce qui se passe aujourd'hui à nos portes n'a pas

fini de nous questionner et de nous faire réfléchir sur le choix de notre propre vie face

au mal et à sa banalisation.

Repost 0
Published by hugoline
commenter cet article
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 17:38

Dimanche 6 mars 2016

C'est la première fois que j'assistais à une performance dans l'abbaye de Baume-les-Dames et

ce fut dans le cadre du Festival Poés'art organisé par les Editions AEncrages & Co, maison

d'édition spécialisée dans les ouvrages d'art.

Tous ces ouvrages sont réalisés en caractères mobiles plomb et/ou bois, en linotypie (lignes

de plomb) et brochés selon une technique artisanale.

Les interventions artistiques sont réalisées à partir de bois gravés, de linogravures ou de

clichés typographiques.

Fondées en 1978, ces éditions soutiennent la création littéraire et artistique contemporaine.

La performance a commencé à 14 h et s'est terminée une heure plus tard.

Pendant que Michel Butor lisait à haute voix devant un public silencieux les mots plein de

poésie de son ouvragre "Survivre", des sons étaient créés d'une manière expérimentale sans

instrument de musique classique mais à l'aide de bols métalliques et de frottement, de toupie

posée au sol et en action pendant que Jean-Michel Marchetti, le troisième performeur déposait

des touches de couleur, à sa façon, sur des pages étalées sur le sol.

Tout était à la fois étrange et bien réel, nous étions stimulés par les sons verbaux et vibratoires

et attentifs à ce qui se passait sur le papier au sol.

Il n'y avait rien à comprendre, juste à être là et vivre ce moment ouvert à tous les possibles.

Michel Butor (à droite) et JM Marchetti

Michel Butor (à droite) et JM Marchetti

Avant la performance

Avant la performance

Rencontre avec Michel Butor

Je me suis offert l'ouvrage que venait de lire Michel Butor à la fin de la performance et lui ai

demandé de me le dédicacer ce qu'il a fait très aimablement.

Petit extrait de ce livre poétique :

Ce qui diminue sûrement

c'est le nombre des jours qui reste

à vivre on ne peut le savoir

que lorsqu'on arrive au dernier

alors les autres se souviennent

font des calculs et aperçoivent

le moment fatal approcher

dans l'ombre des rétrospectives...

 

Repost 0
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 10:54

Dimanche 28 février 2016

Il y a un film qui va bientôt sortir en salle réalisé par un ancien trader qui a jeté l'éponge pour devenir

enseignant à mi-temps, incroyable mais vrai.

Il s'est posé la question du temps et à force de courir il s'est arrêté.

Le temps s'accélère autour de nous, sans doute à notre insu mais pas toujours. Faire une pause,

se poser les bonnes questions, souffler et regarder dans une autre direction, cela peut changer

la vie.

Je vais aller voir ce film qui donne la parole aux enfants mais aussi aux grands, ceux qui se sont

posés des questions que nous nous posons tous.

Repost 0
Published by hugoline - dans cinéma
commenter cet article
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 18:11

Vendredi 5 février 2016

Je fais des rencontres extraordinaires sur internet et cet outil d'informations m'enchante lorsque

je trouve des personnes compétentes et sérieuses comme Lydia et Claude Bourguignon qui

nous informent de la tragédie que nous sommes en train de vivre en France et ailleurs qui est

celle de faire mourir les sols au lieu de les nourrir, par ignorance, par bêtise ou par manque de

discernement.

Je partage ici une vidéo récente qui n'est pas diffusée sur les grandes chaînes de désinformation

télévisuelles mais qui met le doigt là où cela fait très mal, le sol qui nous nourrit est en train de

dépérir, il est temps d'en prendre conscience.

Les forêts et les arbres sont nos maîtres, ne les saccageons pas.

Repost 0
Published by hugoline - dans jardinage
commenter cet article
14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 10:38

Jeudi 14 janvier 2016

Nous croyons innover et inventer lorsque nous parlons de recyclage, de déchetterie mais cela

existait depuis belle lurette bien avant l'ère industrielle et le monde des chiffonniers uniquement à

Paris à l'époque de la Monarchie de Juillet, au 19è siècle, était constituée de pas moins de

5900 chiffonniers patentés parcourant les rues de la capitale, la nuit, avec leur hotte sur le dos,

une lanterne et un crochet pour ramasser tout ce qui traînait jusqu'aux chats et chiens crevés

dont la peau et les os étaient transformés pour un nouvel usage.

Un monde décrit par Baudelaire, Dickens et Hugo pour les plus grands auteurs et dont les

récits parlent d'une misère latente et d'un monde où se croisent les riches et les miséreux bien

après la révolution française.

L'histoire humaine n'est jamais la même et les époques se suivent mais je constate que certains

sites web très fréquentés pour leurs occasions en tous genres reprennent des noms anciens

comme le bon coing cité dans l'article joint.

J'ai pris conscience ce matin que la mémoire nous joue des tours et que nous sommes dans

une ignorance crasse de la vie passée et surtout dans l'oubli.

Quelquefois, il est bon de se rappeler que nous vivons dans une certaine abondance même

s'il n'est pas facile tous les jours de joindre les deux bouts.

Repost 0
Published by hugoline
commenter cet article

Présentation

  • : à chacun son pas
  • à chacun son pas
  • : Chaque matin est un nouveau pas vers l'inconnu alors suivons notre guide et partageons le chemin.
  • Contact

Profil

  • hugoline
  • Me voici à la retraite et ravie de tout ce temps qui m'est donné pour profiter de la vie et des gens. J'aime la nature, voyager, découvrir  et partager.
  • Me voici à la retraite et ravie de tout ce temps qui m'est donné pour profiter de la vie et des gens. J'aime la nature, voyager, découvrir et partager.

Recherche

Liens