Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 13:39

Jeudi 5 mars 2015

 

J'ai eu la chance d'aller passer une semaine à Lisbonne dénommée "la ville blanche" et  je n'ai pas

été déçue.

 

J'ai quitté le froid et la grisaille pour me retrouver au soleil, au Sud de l'Europe, et dès le premier jour

le rythme de mes pas a changé, il est devenu plus lent et pendant une semaine j'ai pris le temps

de flâner.

 

Je voudrais vous montrer l'art de la rue que j'ai croisé dans les ruelles aussi bien que sur les grands

IMGP2297.jpgboulevards, étonnant et très expressif.

 

IMGP2231.JPG

 

IMGP2233.JPG

 

IMGP2305.JPG

 

IMGP2367.JPG

 

IMGP2397.JPG

 

IMGP2398.JPG

 

IMGP2446.JPG

 

et le dernier qui est l'un de mes préférés

 

IMGP2444.jpg

Repost 0
Published by hugoline - dans les voyages
commenter cet article
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 16:35

Lundi 22 février 2015

 

Je viens de terminer la lecture d'un essai dont le titre "l'instinct de conservation" écrit par Nathanaël Dupré

la Tour qui est un vrai sujet de réflexion sur notre société actuelle et le rôle de l'humain et de la société

à laquelle il appartient.

 

Il y est fait une analyse de l'héritage que notre société occidentale a reçu de tous ceux qui nous ont

précédés et la question est posée : que voulons-nous vraiment et qu'est-ce que la dignité humaine ?

Vaste programmedont le chantier est en perpétuelle reconstruction.

 

Que laisserons nous aux générations futures entre les cendres du passé, les embûches du présent

et l'avenir incertain ?

 

Je voudrais vous partager la conclusion par une citation extraite du livre de Edmund Husserl "La crise

des sciences européennes et la phénoménologie transcendantale":

 

"Le plus grand danger de l'Europe est la lassitude.

Combattons en tant que "bons Européens" contre ce danger des dangers, avec cette vaillance

qui ne s'effraye pas non plus de l'infinité du combat, et nous verrons alors sortir du brasier

nihiliste, du feu roulant du désespoir qui doute de la vocation de l'Occident à l'égard de

l'humanité, des cendres de la grande lassitude, le Phénix ressuscité d'une nouvelle vie

intérieure et d'un nouveau souffle spirituel, gage d'un grand et long avenir pour l'humanité :

car l'esprit seul est immortel".

Repost 0
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 08:07

Lundi 23 février 2015

 

Dehors, il pleut et l'hiver n'a pas terminé de nous apporter sa panoplie de froidure et de grisaille mais

à l'intérieur, j'ai chaud au coeur, et demain je pars visiter Lisbonne, comme la vie est belle et

généreuse.

 

Je ne sais pas si, un jour, j'aurai la joie de rencontrer une personne qui choisisse de danser avec la vie

et de me faire partager sa danse en conscience et dans une aspiration profonde de partage mais je

sais dès à présent que chaque instant mérite que nous le partagions pleinement, la vie est notre bien

le plus précieux et c'est ce que les enfants qui m'entourent m'apprennent tous les jours.

 

Je partage avec vous une vidéo d'Isabelle Padovani qui a un coeur immense et qui m'a fait découvrir

la communication non violente

 

http://youtu.be/-O2HNzbhfB0

 

Bonnes vacances de février et à bientôt dans la joie d'être vivant.

 

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 17:06

Dimanche 15 février 2015

 

La Saint-Valentin avec tout son cortège de falbalas, d'illusions en tous genres et de poudre aux yeux est

à présent derrière nous, nous pouvons revenir à l'essentiel : que voulons-nous vivre tout seul ou à deux,

au début d'une vie à deux ou dans la continuité d'un couple épanoui ?

 

Thomas d'Assembourg, thérapeute spécialisé dans la communication non violente, nous propose une

conférence sur le sujet et je vous propose de la voir et revoir car tout y est posé d'une façon claire

avec humour et générosité.

 

http://youtu.be/SGVqvLkTcT8

 

La joie de vivre pleinement ma vie avec les autres et en évoluant, en apprenant chaque jour, c'est ce

que je recherche et se dire avec les mots pour continuer le chemin, simplement, c'est la cerise sur

le gâteau de la vie.

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
12 février 2015 4 12 /02 /février /2015 10:10

Jeudi 12 février 2015

 

Comme il est difficile de se défaire de ses masques que l'on porte et derrière lesquels nous nous

cachons de nos peurs et de nos angoisses existentielles.

 

Apprendre à partager et communiquer avec sincérité n'est pas si simple et chaque jour nous devons

vaincre la peur qui nous taraude pour aller vers l'autre, lui faire confiance et se faire confiance pour

vivre ce que nous avons à vivre.

 

J'ai trouvé une vidéo de Darpan qui, lors de l'une de ses conférences, a les mots justes pour nous

montrer le chemin.

 

http://youtu.be/4RPVPgyUR5Y

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 10:23

Mardi 10 février 2015

 

Depuis 2007 nous vivons une période de décroissance et de déclin économique et ce qui n'était qu'une

théorie devient une pratique au quotidien pour beaucoup de personnes que ce soit en France ou ailleurs

en Europe.

 

Je viens de lire quelques articles tout d'abord publiés dans le journal "la Décroissance" que je n'ai jamais

eu entre les mains et qui ont fait l'objet d'un ouvrage collectif édité en 2014 sous le titre "Vivre la simplicité

volontaire, histoire et témoignages".

 

Je vous en livre quelques extraits qui me touchent personnellement :

 

-Nous, on a toujours refusé de parvenir ", il s'agit de Françoise, la mamie anar que tout le monde a vu

en vidéo sur Youtube et qui déclarait dans la rue lorsqu'on l'a questionnée :"J'en ai rien à secouer, je

suis anarchiste et j'aimerais foutre en l'air toute la société capitaliste".

 

Dans ce témoignage recueilli, elle indique qu'elle n'a jamais vu cette vidéo car elle n'a pas de télé ni

d'ordinateur mais que des amis lui ont dit que la vidéo avait été commentée par des milliers de

personnes sur internet...

 

-Une véritable renaissance : Il s'agit de Michel, journaliste pour la télé, qui s'est élevé contre l'information

manipulée au service du pouvoir, il a tout quitté en 2004 pour fabriquer et vendre des jouets en bois.

Sa compagne est couturière autodidacte et ils ont trois enfants. Leur niveau de vie a été divisé par

trois et ils ont choisi d'habiter dans une vieille maison en pierres en plein coeur d'une petite ville du

Nord de la Bretagne, Tréguier.

 

-J'étais devenu un requin : Il s'agit de Ya, agent immobilier qui dit avoir perdu la raison. Il voulait

toujours plus, travailler plus, gagner plus, flamber plus, jusqu'à ce que la folie des grandeurs l'amène

à une séparation, un épuisement professionnel et une dépression. A 47 ans, il a vendu sa maison et

vit en mobile home, dans une forêt au coeur de l'Ardèche verte

 

-C'est bien vu d'être servile : Il s'agit de Ramin, consultant pour des entreprises du CAC 40, il gagnait

100 000 euros par an. Puis il a décidé de démissionner, d'écrire un roman et de partir chercher un

sens à sa vie. Il ne pouvait plus faire semblant, toutes ces réunion dans les bureaux de la Défense

étaient devenues vides de sens et une quasi-torture psychologique.

Il est devenu objecteur de croissance et a changé ses habitudes au quotidien : il a éteint sa télé et

a fait un tri dans ses affaires pour essayer de posséder le minimum de choses. Il a plus de temps

libre, a choisi d'écrire et souhaiterait à long terme créer un éco-village.

 

Cet ouvrage nous ouvre les yeux sur des témoignages de vie de personnes ordinaires qui, par

leur choix de changer de vie, deviennent extraordinaires, ne le sommes-nous pas tous un peu ?

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 09:47

Mardi 27 janvier 2015

 

Depuis quelque temps mes pérégrinations d'internaute me permettent de rencontrer des êtres exceptionnels,

des cheminants de l'âme avides de comprendre et de saisir le sens de la Vie, de la conscience et de ce

fait j'apprends avec eux en poussant des portes de lumière inattendues et joyeuses, comme un enfant.

 

Voici que David Ciussi, une personne que m'a fait découvrir Isabelle Padovani, à travers ses vidéos et

son témoignage me parle de coeur à coeur, d'âme à âme et je partage cela avec vous.

 

http://youtu.be/dRgdqoYigus

 

"Vous êtes le seul à pouvoir faire votre expérience, votre voyage d'ici à ici.

"Vous êtes votre propre référence : JE.

"Reconnaissez votre dignité, renaissez à vous-même et aimez-vous !

"Comme vous êtes, vous êtes parfait !"

 

(David Ciussi - rêve d'éveil)

 

 

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 18:29

Samedi 17 janvier 2015

 

S'il y a un livre qui parle de l'amour d'une mère pour son fils au point de ne vivre que pour lui, jour après jour,

dans une extravagance et une exigence vers le meilleur c'est bien celui écrit par Romain Gary, vibrant

hommage à sa mère qu'il a aimé d'un amour infini au point que toute sa vie sera tracée par les paroles

même de sa mère.

 

Je suis en train de relire ce livre d'une tendresse et d'un amour incomparable qui laisse souvent pantois et

voici un passage qui donne le ton lorsque l'enfant, devenu homme, se souvient :

 

"...y'aura jamais une autre femme pour t'aimer comme elle, dans la vie. Ca, c'est sûr."

"C'était sûr. Mais je ne le savais pas.

"Ce fut seulement aux abords de la quarantaine que je commençai à comprendre. Il n'est pas bon

d'être tellement aimé, si neune, si tôt. Ca vous donne de mauvaises habitudes. On croit que c'est

arrivé. On croit que ça existe ailleurs, que ça peut se retrouver. On compte là-dessus. On regarde;

on espère, on attend. Avec l'amour maternel, la vie vous fait à l'aube une promesse qu'elle ne tient

jamais. On est obligé ensuite de manger froid jusqu'à la fin de ses jours. Après cela, chaque fois

qu'une femme vous prend dans ses bras et vous serre sur son coeur, ce ne sont plus que des

condoléances. On revient toujours gueuler sur la tombe de sa mère comme un chien abandonné.

Jamais plus, jamais plus, jamais plus. Des bras adorables se referment sur votre cou et des lèvres

très douces vous parlent d'amour, mais vous êtes au courant. Vous êtes passé à la source très

tôt et vous avez tout bu. Lorsque la soif vous reprend, vous avez beau vous jeter de tous côtés,

il n'y a plus de puits, il n'y a que des mirages. Vous avez fait dès la première lueur de l'aube, une

étude très serrée de l'amour et vous avez sur vous de la documentation. Partout où vous allez,

vous portez en vous le poison des comparaisons et vous passez votre temps à attendre ce que

vous avez déjà reçu."

Repost 0
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 18:24

Mercredi 14 janvier 2015

 

Je n'ai pas pu me procurer le journal de Charlie Hebdo ce matin car tout était déjà parti mais je me suis

fendue d'une bonne tranche de rigolade avec Isabelle Padovani, une personne qui partage joyeusement

son expérience de vie à travers des vidéos sur youtube et je vous invite à regarder celle-ci qui franchement

va vous faire pleurer de rire

 

http://youtu.be/Qox7FALmHv8

 

Rions de tout et ne nous prenons jamais au sérieux

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 08:52

Mardi 13 janvier 2015

 

Je viens d'écouter à l'instant une chanson de Georges Brassens qui décrit tout à fait l'ambiance actuelle de

ce que nous vivons chacun dans nos coeurs et nos têtes et je partage avec plaisir cette petite chanson qui

n'a l'air de rien mais qui en dit des masses à tous les toquards et les fêlés du ciboulot qui devraient se

faire refaire le cerveau ou nous oublier.

 

http://youtu.be/LTwlyromCLI

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article

Présentation

  • : à chacun son pas
  • à chacun son pas
  • : Chaque matin est un nouveau pas vers l'inconnu alors suivons notre guide et partageons le chemin.
  • Contact

Profil

  • hugoline
  • Je suis une grande lectrice, curieuse de la vie et des gens et passionnée de photographie. J'aime voyager et partager les bons moments avec mes amis.
  • Je suis une grande lectrice, curieuse de la vie et des gens et passionnée de photographie. J'aime voyager et partager les bons moments avec mes amis.

Recherche

Liens