Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 13:52

Mardi 22 février 2011

 

Faut-il toujours qu'il y ait du sang et des larmes pour que Thomas More se rappelle à notre bon

souvenir ? En tout cas, j'ai ouvert hier soir ce livre écrit il y a déjà quelques siècles et les lignes

qui suivent n'ont pas pris une seule ride :

 

..."Il est évident, Raphaël, que vous ne cherchez ni la fortune, ni le pouvoir, et quant à moi, je n'ai

pas moins d'admiration et d'estime pour un homme tel que vous que pour celui qui est à la tête d'un

empire. Cependant, il me semble qu'il serait digne d'un esprit aussi généreux, aussi philosophe que

le vôtre, d'appliquer tous ses talents à la direction des affaires publiques, dussiez-vous compromettre

votre bien-être personnel ; or, le moyen de le faire avec le plus de fruit, c'est d'entrer dans le conseil

de quelque grand prince ; car je suis sûr que votre bouche ne s'ouvrira jamais que pour l'honneur et

pour la vérité.

Vous le savez, le prince est la source d'où le bien et le mal se répandent comme un torrent sur le

peuple ; et vous possédez tant de science et de talents que, n'eussiez-vous pas l'habitude des affaires,

vous seriez encore un excellent ministre sous le roi le plus ignorant.

 

"Vous tombez dans une double erreur, cher Morus, répliqua Raphaël ; erreur de fait et de personne.

Je suis loin d'avoir la capacité que vous m'attribuez ; et quand j'en aurais cent fois davantage, le sacrifice

de mon repos serait inutile à la chose publique.


"D'abord, les princes ne songent qu'à la guerre (art qui m'est inconnu et que je n'ai aucune envie de

connaître). Ils négligent les arts bienfaisants de la paix. S'agit-il de conquérir de nouveaux royaumes,

tout moyen leur est bon ; le sacré et le profane, le crime et le sang ne les arrêtent pas. En revanche,

ils s'occupent fort peu de bien administrer les Etats soumis à leur domination."

 

Ce qui me sidère aujourd'hui c'est le silence absolument assourdissant de l'Occident face à la barbarie

sans nom qui est perpétrée sous nos yeux par un dictateur sanguinaire en Libye sans qu'aucun petit doigt

du plus grand des puissants de ce monde soi-disant civilisé ne fasse cesser ces massacres d'innocents qui

ne demandent que de vivre en êtres libres. C'est à désespérer de toutes nos institutions.

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : à chacun son pas
  • à chacun son pas
  • : Chaque matin est un nouveau pas vers l'inconnu alors suivons notre guide et partageons le chemin.
  • Contact

Profil

  • hugoline
  • Me voici à la retraite et ravie de tout ce temps qui m'est donné pour profiter de la vie et des gens. J'aime la nature, voyager, découvrir  et partager.
  • Me voici à la retraite et ravie de tout ce temps qui m'est donné pour profiter de la vie et des gens. J'aime la nature, voyager, découvrir et partager.

Recherche

Liens