Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 09:25

Samedi 29 novembre 2014

 

Depuis deux jours j'ai le coeur lourd en découvrant ces images d'inondations et de dévastation dans ce beau

pays que j'ai tant aimé et où j'ai vécu de très nombreuses années.

 

Si l'on enlève le son et que l'on ne fait que regarder ces images cauchemardesques, on pourrait croire qu'il

s'agit d'un pays lointain, le Bangladesh ou un autre pays d'Asie en proie aux inondations de la mousson mais

non il s'agit bien du Sud et cela se passe en France.

 

Cinq morts annoncés dont deux disparus, c'est effroyable et mon coeur se serre. Je pense à mes amis qui ont

la chance, pour la plupart, de ne pas habiter en bord de mer mais depuis 2010 la nature nous parle et les

hommes, petits hommes, doivent l'entendre.

 

Cette chanson de Nino Ferrer me revient et je l'écoute comme s'il s'agissait d'un passé qui reviendra peut-être

un jour nous réchauffer les coeurs.

 

Aujourd'hui j'ai beaucoup de peine.

 

http://youtu.be/k2djyK-WV_U

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 14:22

Mardi 25 novembre 2014

 

André Stern se présente comme un enfant de 43 ans qui n'est jamais allé à l'école. Ses parents lui ont fait

confiance et l'ont laissé jouer sans le limiter dans un cadre ni choisir d'être des parents autoritaires.

 

Cet homme hors normes alors qu'il se dit tout à fait ordinaire nous parle de l'enthousiasme incessant de

l'enfant et, en comparaison il faut savoir qu'un adulte ne s'enthousiasme, en moyenne, que deux à trois

fois l'an.

 

Je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous qui vous donnera envie d'en savoir un peu plus sur nos enfants

 

http://youtu.be/bb6V6ztxK4s

 

Ces êtres en devenir, si l'on veut bien prendre le temps de les écouter et de les observer, sont nos maîtres

de vie et nous osons leur apprendre le monde alors que nous les retirons du monde pour les formater à celui

que nous avons fabriqué.

 

Faire confiance à l'enfant et cheminer avec lui main dans la main, apprendre la patience, jour après jour, pour

voir la beauté du monde tel qu'il est et pas comme on voudrait qu'il soit, c'est une leçon de vie, la plus belle.

 

S'enthousiasmer et rire, ne plus avoir peur de tomber et se relever.

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 11:04

jeudi 20 novembre 2014

 

Ce matin, sur les ondes radiophoniques, j'ai écouté avec intérêt une émission sur la prise en charge

des blessés de guerre au Moyen-äge et pendant la période antique.

 

A Paris, on les recevait aux Invalides où ils étaient hébergés, restaurés et d'où ils pouvaient entrer et sortir.

 

Chez les Grecs antiques, les enfants nés avec un handicap ne survivaient pas au-delà de 5 ans et ceux qui

avaient un léger handicap étaient insérés dans la société et servaient les autres par de menus travaux.

 

Après ce moment instructif via les ondes radio, je suis sortie pour aller à pied jusqu'à ma banque et juste

devant moi un homme parlait à une jeune femme debout au guichet et qui était à son service, je ne voyais

que son visage.

 

Lorsque ce fut mon tour et que je me suis approchée, j'ai d'abord remarqué sa taille (environ 1,80 m) et

son allure, ses cheveux bruns entourant un visage souriant et ce n'est qu'au moment où elle est allée

chercher des informations sur l'ordinateur en tapant sur le clavier que j'ai remarqué qu'il lui manquait la

main gauche.

 

Je n'ai pas été choquée juste un peu surprise mais elle semblait tellement naturelle et compétente dans

tout ce qu'elle dégageait de potentiel de vie, de générosité et d'ouverture à l'autre que nous étions sur la même

longueur d'ondes et nous avons échangé un sourire lorsque je suis ressortie.

 

En marchant dans la rue, je me suis demandé quel avait pu être son parcours et tous les efforts au quotidien

pour en arriver à cette beauté naturelle vivante qui est juste comme moi avec ou sans main gauche.

 

J'étais heureuse d'avoir fait cette belle rencontre, un grand merci à la vie qui me donne encore une belle leçon

de joie que j'ai eu envie de partager par ici.

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 12:58

mardi 11 novembre 2014

 

En ce jour de commémoration du centenaire de l'Armistice, je réalise que chaque individu de passage

sur cette Terre n'en a jamais fini avec ses traumatismes du passé et, bien souvent, il ne les connaît pas ou

ne s'en souvient pas.

 

La plupart d'entre nous fait le choix de continuer à vivre en traînant son fardeau conscient ou inconscient et

pense ou se convainct que le temps fera son travail d'oubli ou de résilience, est-ce si évident que cela ?

 

Personnellement, je prends conscience à l'âge que j'ai atteint que les blessures sont toujours là et que,

même si l'on a fait des stages de thérapie, dans quelque domaine que ce soit, ou si l'on a rencontré des

guides ou des thérapeutes sur notre chemin, les blessures n'ont pas disparu complètement.

 

Je vous invite à regarder cette vidéo d'Isabelle Padovani, une éveilleuse de la conscience, dont le parcours de

vie de plus de 30 ans sur ces chemins douloureux, partage à travers son expérience de vie, ce qu'il nous

faut encore cheminer avant de vivre pleinement la vie en nous, dans la joie.

 

Elle m'apporte beaucoup et je sais que le chemin est encore long mais j'y vais d'un pas plus léger

 

http://youtu.be/-Uo2K_bSzAE?list=PLLWf8NRXO_8pvPwb7YHYwlBoj6Nxezc3L

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 18:42

Lundi 27 octobre 2014

 

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais je préfère communiquer d'une manière douce et non agressive

avec ceux que j'aime ou que j'apprécie et bien souvent, malheureusement, je suis dépassée par les émotions

du passé et l'enfant en moi qui a souffert et se manifeste en actes ou paroles blessantes qui blessent

automatiquement l'autre qui les reçoit en se demandant ce qui lui arrive.

 

La réaction de l'autre est immédiate et il ou elle me blesse à son tour alors que cela n'était pas son but

au départ et nous restons chacun dans notre coin, comme des enfants de 5 ans, alors que nous sommes

des adultes.

 

Il y a un travail de fond à faire et cela peut prendre des années avant de réaliser que ce que je suis est très

complexe et contradictoire, les émotions nous dépassent et nous submergent alors que ce que nous vivons

devrait être en harmonie et joyeux et cela ne l'est pas à l'instant où il y a cette fulgurance émotionnelle qui

nous envahit et échappe à tout contrôle.

 

J'ai découvert une belle personne, Isabelle Padovani, qui a longtemps cheminé sur la voie de la conscience et de

l'éveil et voici une vidéo d'elle qui parle très justement de ce que nous devrions essayer de mettre en place pour

ne pas blesser ceux que nous aimons et vice-versa.

 

http://youtu.be/T4N_ye4D-Yg

 

Le chemin est long avant d'arriver à cette alliance et cette douceur partagée avec l'autre mais je m'y attelle et chemine

sur cette voie.

 

Que la paix et l'amour soient sur notre route et pas la guerre, c'est ce que je me souhaite ainsi qu'à tous ceux que

j'aime et pourquoi pas les autres aussi.

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 14:28

Lundi 20 octobre 2014

 

Tout le monde a entendu parler de l'effet papillon mais peut-être moins de la théorie du chaos.

 

J'ai rencontré le chaos le premier jour de mon arrivée en Inde et, à la fin de mon périple de 5 semains, je l'ai accepté comme faisant partie de ma vie, il y a de cela huit ans.

 

Aujourd'hui, à travers une vidéo que j'ai trouvée par hasard,  y 'a t-il vraiment un hasard, le chaos se rappelle à

mon souvenir et je le partage avec vous, il fait partie de notre vie et nous n'y pouvons rien, juste l'accepter.

 

http://youtu.be/gd5aF-G_v_c?list=PL24FF58C6DCD8B6D0

 

Je vous souhaite un bel automne qui ressemble jusqu'à présent plutôt à l'été indien

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 17:01

Mercredi 3 septembre 2014

 

Après deux ans et demi de chantier tous azimuts dans l'agglomération de Besançon, le tramway

traverse enfin la ville des Hauts de Chazal jusqu'à Chalezeule et les enfants sont ravis de circuler dans ce

nouveau "train"

 

 

IMGP1814.JPG

IMGP1817.JPG

Ding ding ! attention le tram arrive et le spectacle est garanti

 

IMGP1823.JPG

 

Les sièges sont bleus ou rose violine, les fenêtres propres et les wagons pimpants

 

IMGP1825.JPG

Nous l'avons attendu et nous l'avons, nous voyons la vie en bleu et la ville a un petit air de renouveau pour la

rentrée, ne boudons pas ces moments même si l'on sait que la routine va bientôt revenir et que le neuf ne

sera plus que du vieux dans quelques semaines mais ainsi va la vie.

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 11:06

lundi 4 août 2014

 

IMGP0582.JPG

 

 

C'est si peu et pourtant le monde est dans cette noisette, il est dans le regard que je lui porte et le temps

n'existe pas, c'était hier, c'est aujourd'hui et ce sera demain, peu importe, la vie est en marche et ne

s'arrêtera pas.

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 10:03

samedi 2 août 2013

 

C'est toujours une belle surprise de voir comment la main et le regard de l'enfant évolue sur le papier,

voici quelques dessins que j'ai sélectionnés, juste pour le plaisir et bonnes vacances à tous

 

IMGP0381.JPG

IMGP0410.JPG

IMGP0411.JPG

IMGP0457.JPG

IMGP0564.JPG

IMGP0576.JPG

IMGP0577.JPG

 

A bientôt en septembre

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 19:39

mardi 22 juillet 2014

 

Combien de temps ? trop longtemps, l'attente se fige et l'heure est passée, la seconde de trop

est tombée dans l'oubli du pli de la vie.

Le souffle d'après sera trop puissant ou trop lent et les yeux du papillon ne cherchent que le pistil de la fleur.

L'immensité qui nous entoure ne dépend pas de la conscience, elle est de tout temps.

D'où vient ce sentiment que nous sommes traversés par une force qui nous dépasse et que toute

résistance est vaine ?

Tout n'est que fluide, passage, mouvement, effleurement, frottement jusqu'à l'étincelle qui s'éteindra

aussitôt dans un mouvement perpétuel, à l'infini.

Songe, bon ou mauvais, tu passes et coule le sable au fond du sablier éternellement.

Le regard de l'homme qui marche en dit long sur sa fuite. Ses pas de géant ne veulent pas du sol, il reste

en suspens dans l'air, au-dessus du mauvais sang, de la merde ambiante, des millions de tonnes de

plastique qui nous asphyxient et de la puanteur exhalées par nos haleines pestilentielles.

Oxygène, iode, vents, marées, il est en manque mais tout se refuse obstinément, il suffoque.

Il tourne en rond dans la prison qu'il a trouvée à son premier vagissement. Il ne sait plus mordre mais rugit au

bord de la folie.

Sa tête va exploser, ses mains ne savent que psalmodier et son corps déglingué ne veut plus aucune pitance,

rien au-dedans, rien au-dehors, trouver l'interstice, la sortie dans une entraille, une entaille, un appel d'air

imprévisible, dans un coin insoupçonné, attendre le moment, le signe pour l'abandon final, l'échappée belle.

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article

Présentation

  • : à chacun son pas
  • à chacun son pas
  • : Chaque matin est un nouveau pas vers l'inconnu alors suivons notre guide et partageons le chemin.
  • Contact

Profil

  • hugoline
  • Je suis une grande lectrice, curieuse de la vie et des gens et passionnée de photographie. J'aime voyager et partager les bons moments avec mes amis.
  • Je suis une grande lectrice, curieuse de la vie et des gens et passionnée de photographie. J'aime voyager et partager les bons moments avec mes amis.

Recherche

Liens