Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 18:56

Samedi 7 juillet 2012

 

J'ai eu l'occasion de visiter un village situé en Haute-Saône, celui de Fondremand, petite cité comtoise

au passé ancien et son église est classée monument historique

 

IMGP4361.JPG

 

Elle a été construite au XIIè siècle et a été remaniée plusieurs fois au cours des siècles.

 

IMGP4364.JPG

 

IMGP4365.JPG

 

IMGP4366.JPG

 

IMGP4367.JPG

 

IMGP4371.JPG

 

IMGP4372.JPG

 

Si vous passez un jour près de Fondremand ne manquez pas de prendre le temps de visiter ce beau lieu

chargé d'histoire.

Repost 0
Published by hugoline
commenter cet article
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 09:35

Dimanche 24 juin 2012

 

L'été est arrivé et pour la communauté des amoureux de la nature, voici quelques plantes prises

sur le vif lors d'un week-end en Franche-Comté

 

IMGP2502.JPG

 

IMGP2503.JPG

La sarracénie est une plante carnivore originaire d'Amérique du Nord.

 

Elle a été implantée dans des endroits humides, comme nous en avons dans notre région, et elle

adore les insectes.

 

Et pour le farniente, quelques nénuphars flottant à la surface d'un étang

 

IMGP2497.JPG

 

IMGP2508.JPG

IMGP2511.JPG

 

Je vous souhaite un bel été.

Repost 0
Published by hugoline - dans la nature
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 21:30

Dimanche 3 juin 2012

 

Après une semaine extrêmement chaude et ensoleillée, il était tout naturel de programmer une randonnée

de 14 kms pour aujourd'hui.

 

Le ciel en a décidé autrement et ce matin, au réveil,  il a bien fallu me rendre à l'évidence ce serait

plutôt un dimanche pourri et humide.  Alors, résignée, j'ai rangé un peu de linge puis classé des papiers

rien de transcendant quand soudain ô joie ! je me suis souvenue du petit jardin que l'on appelle

"Clos Barbizier" situé en plein centre ville de Besançon et composé essentiellement d'espèces anciennes

de rosiers. Une excellente idée de sortie en perspective pour cet après-midi.

 

Je n'ai pas oublié l'appareil photo et l'inévitable parapluie car il a plu à verse tout le temps où j'ai

déambulé dans le jardin que j'ai trouvé magnifique, même si le soleil n'était pas au rendez-vous.

 

IMGP6982.JPG

 

IMGP6986.JPG

 

IMGP6985.JPG

IMGP6983.JPG

J'ai apprécié tout particulièrement ces roses bicolores parfumées dont je ne connais pas le nom

 

IMGP6989.JPG

 

et celles-ci d'un blanc crémeux au nom évocateur :"félicie et perpétue"

 

IMGP6991.JPG

ou encore ce rosier grimpant au nom allemand

 

IMGP6992.JPG

 

La pluie a redoublé d'intensité alors j'ai décidé de m'en retourner mais je n'oublierai pas ces roses

sous la pluie et leur parfum qui m'a accompagné jusqu'à l'heure du thé.

 

IMGP6993.JPG

Repost 0
Published by hugoline - dans la nature
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 13:13

Jeudi 17 mai 2012

 

Il est difficile de faire un choix parmi des photographies prises au cours de balades ou de

voyages car elles n'ont pas d'ordre en soi, juste mon plaisir du moment lorsque je les prends.

 

Pour la communauté "Douce France" et le thème de ce mois-ci, finalement celle que je préfère

c'est celle-ci :

 

IMGP5749.JPG

 

Je me souviens très bien où je l'ai prise, c'était dans un petit restaurant de Clisson, une ville charmante

non loin de Nantes et c'était au mois d'août dernier pendant mes vacances estivales principalement

consacrées à la découverte de la Bretagne, après être passée à Lorient, Guingamp, pour les villes

les plus connues.

 

Je peux vous dire que ce fût d'abord un plaisir des yeux et ensuite des sens ce qui ne gâte rien.

 

Repost 0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 15:07

Dimanche 6 mai 2012

 

Me voilà de retour d'une semaine de navigation fluviale et riche de quelques 40 passages d'écluses entre

la rivière du Doubs et celle de la Saône, en suivant les canaux de dérivation et les méandres des deux

rivières.

 

Ce fut une première et belle expérience en duo avec une coéquipière plus affirmée et aux commandes

du bateau long de 9,50 m, confortablement aménagé pour 2 à 3 personnes.

 

Il a fallu apprendre le maniement et le passage des cordes et surtout savoir se placer à l'entrée de

chaque écluses pour ne pas rater les points d'amarrage, la vigilance était de mise et obéir aux ordres

de manoeuvre même s'ils étaient souvent intempestifs et rudes mais on s'y fait.

 

IMGP6727.JPG

 

Nous avons commencé notre périple à partir de Besançon et j'ai appris la signalisation de quelques

panneaux au passage de certains ponts, comme celui du losange jaune.

 

IMGP6733.JPG

 

Nous avons eu la chance d'observer à loisir les oiseaux aquatiques tels que les colverts, les harles bièvre

et croiser une nichée

 

IMGP6764.JPG

Le 2ème jour, nous avons essuyé un véritable grain sur le Doubs mais une heure après un arc-en-ciel

s'est offert à nous, avec des couleurs plutôt pastel

 

IMGP6776.JPG

 

Pendant cette semaine en pénichette, nous avons pu faire un peu de tourisme, lorsque nous étions

à quai et nous avons visiter Dôle, Auxonne où nous avons passé la journée du 1er mai sans naviguer

les écluses n'étant pas en fonctionnement, jour férié oblige.

 

A Gray, le niveau de la Saône est devenu inquiétant et le réveil du jeudi 3 mai s'est effectué dans

le brouillard.

 

IMGP6885.JPG

 

IMGP6887.JPG

 

Nous n'avons pas trop traîné et avons entrepris de passer l'écluse assez tôt mais, pas de chance,

il a fallu téléphoner pour que quelqu'un vienne l'actionner car le système automatique d'ouverture

ne voulait pas fonctionner.

 

Lorsque le soleil est apparu et dissipé le brouillard, nous avons pu de nouveau apprécier

notre voyage sur l'eau

 

IMGP6894.JPG

 

A la fin de la journée du 3 mai, nous nous sommes amarrées à un ponton situé à la sortie d'une

porte de canal à Chanterey, entre Soing et Vexellon, endroit idyllique pour l'écoute et l'observation

d'oiseaux tels que que la rousserolle turdoïde, le bruant des marais, la bergeronnette des ruisseaux

il y avait une roselière à proximité.

 

IMGP6906.JPG

 

Le vendredi 4 mai, nous sommes arrivées à Scey sur Saône, après 4 heures de navigation et

un bon petit repas que nous avons concocté et partagé sur notre pénichette, face au chateau

de Chemilly et pas très loin de la statue de Jean Népomucène, le saint patron des ponts.

 

IMGP6925.JPG

 

IMGP6924.JPG

 

Une semaine dense et pleine de péripéties mais je suis fière d'avoir été à la hauteur de ce

que ma coéquipière attendait de moi. Nous avons très peu croisé de navigateurs d'origine

française, plutôt Allemands ou Suisses et des péniches commerciales, aucune.

 

IMGP6880.JPG

Repost 0
Published by hugoline - dans les voyages
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 08:40

Samedi 7 avril 2012

 

Toute la semaine, j'ai voulu venir parler de Pâques et de ses différentes manifestations liturgiques

dont une que j'ai croisée sur ma route dans le Sud, la bravade sur le parvis de Saint-Raphael, le

dimanche 1er avril, jour des Rameaux et de la Semaine Sainte pour les croyants catholiques,

mais pas le temps.

 

Alors, ce matin, en vrac me viennent le mot oeuf et cela m'inspire des expressions comme:

 

-crâne d'oeuf

-oeuf pourri

- chasse aux oeufs

-oeuf en chocolat

-marcher sur des oeufs

-on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs

 

Autre remarque, il paraît que sans l'oeuf, Christophe Colomb n'aurait pas découvert l'Amérique !

Il faut que je révise mon histoire du monde...

 

Pour la poule, j'ai entendu un entretien avec l'actrice Annie Duperey, comédienne et écrivaine, qui a écrit

un livre intitulé : "le poil et la plume" et qui, sur un ton léger et grave tout à la fois,parle de notre rapport au

monde animal et la façon cruelle dont on traite les poules lorsqu'on les élève comme de la viande sur pied

et qu'on les tue sans s'occuper de leur souffrance car on les considère comme des objets et des

animaux sans cervelle. A méditer sur notre attitude devant toute vie sur cette planète et ce que l'on en fait.

 

Et puis arrive le Titanic dont on nous rebat les oreilles et encore je n'ai pas la télévision, quelle chance !

 

Cette semaine, il y aura 100 ans que ce paquebot supposé insubmersible a sombré en quelques

minutes dans les mers froides avec des milliers de personnes à son bord.

 

J'ai l'impression de plus en plus souvent que notre société tangue sur de hautes vagues et je ne sais

pas encore si nous allons rester à flots ou couler mais il faudra bien trouver les bouées de sauvetage

et des habits de rechange.

 

En attendant, je vous souhaite de très bonnes fêtes de Pâques en famille ou entre amis, dans la joie

Allegria !

 

 

 

Repost 0
Published by hugoline
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 16:56

Samedi 10 mars 2012

 

Ce matin, j'ai appris par la radio que c'était le jour de l'ouverture de la pêche à la truite.

 

Une dame d'une soixantaine d'années racontait qu'elle aimait pêcher la truite et que c'était du sport.

Elle a appris dans son enfance et tous les dimanches, elle partait en famille, taquiner le poisson

en compagnie de ses parents et cette passion qui ne l'a pas quittée elle la transmet  à ses

petits-enfants.

 

En l'écoutant, je repensais à mon grand-père, pêcheur de truites devant l'Eternel, chaussé de ses

cuissardes qui allait pêcher dans le ruisseau le Dorlay. Il revenait toujours avec quelques truites

et un grand sourire ; je me souviens encore de ses mains qui sentaient la vase et le poisson.

 

J'aime bien me promener au bord de l'eau et c'est ce que j'ai fait en ce mois de février horriblement

froid qui a vu baisser le mercure jusqu'à -15° C et voici quelques photos prises un dimanche

ensoleillé mais très froid de la rivière du Doubs, au pied de la citadelle.

 

IMGP6585.JPG

 

IMGP6589.JPG

 

IMGP6584.JPG

 

Aujourd'hui, la glace a fondu et la rivière coule à flots et les truites n'ont qu'à bien se tenir.

Repost 0
Published by hugoline
commenter cet article
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 18:30

Samedi 3 mars 2012

 

Après une absence internaute de plus d'un mois dû à un déménagement, je suis ravie de retrouver ce

petit espace pour échanger et vous lire.

 

Etant mise entre parenthèses sur la toile, il ne me restait plus qu'à être branchée sur mes fréquences

préférées en ondes radio pour me tenir informée du bruit et de la fureur du monde et bien entendu,

le cirque a continué chez nous  mais cette fois-ci au milieu de nos chers amis les bêtes, et le salon

par ici à gauche (10 heures, un record de longévité qui dit mieux ?) et le salon

par ici à droite, la guignolerie a battu son plein.

 

Oh quelle est belle la vache ! et qu'il est mignon le petit veau !

Oh les beaux moutons et quels beaux ânes !

Vous goûterez bien un peu de ce saucisson... et bla bla bla...

 

Je me souviens d'une phrase prononcée par un grand homme politique français qui avait dit dans

les années 60 :

 

"Les français sont des veaux... ils ont la mémoire courte..."

 

Sans doute était-il passé, lui aussi, faire un grand tour au Salon de l'Agriculture pour avoir eu cette

inspiration mais le temps passe et le bêlement des agneaux ne nous a toujours pas appris à

regarder de quel côté entre le loup dans la bergerie.

 

Le langage animalier n'est pas notre fort à nous pauvres humains et depuis des millénaires les

pauvres bêtes essaient de nous dire quelque chose, mais quoi au juste ?

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 11:45

Dimanche 22 janvier 2012

 

Si vous voulez tout savoir, cela fait longtemps que je n'ai pas franchement ri, je regrette mes

fous rires d'enfant lorsque je regardais à la télévision en noir et blanc Laurel et Hardy ou Charlot.

 

Au moins, ceux-là étaient de véritables artistes comiques, souvent dans l'improvision en ce qui

concerne Laurel et Hardy et je me souviens encore de nos éclats de rires lorsqu'on les voyait

jouer les idiots ou bien se faire arnaquer ou pincer par des gros méchants aux sourcils et aux

yeux effrayants. Mais c'était pure fiction et le temps aussi de l'innocence !

 

Aujourd'hui, j'ai l'impression que ceux qui nous gouvernent et qui ne sont pas des clowns ni des

artistes dignes de ce nom, nous jouent un numéro de passe-passe qui ferait plutôt penser à

des jours sombres que nos grands-parents ont connu et vécu pour les avoir subis.

 

Je n'ai pas envie de ces faux comiques avec leurs postures dans un faux costume, avec un faux nez

et un faux gouvernement. Quand allons-nous nous réveiller de ce cauchemar parce que c'en est un

et il dure un peu trop, selon mon goût ?

 

J'aime mon pays mais je n'aime pas les gens qui le gouvernent.

 

Je veux que les gens de mon pays, la France, soient des gens heureux d'aller au travail, fiers de leurs

compétences et de leur savoir-faire, je veux qu'ils soient respectés en tant qu'êtres humains, car

n'oublions pas que beaucoup se sont battus et sont morts pour la République qui a pour emblème les

trois mots suivants : Liberté, Egalité, Fraternité.

 

Je veux me réveiller et revoir sourire les gens dans ma rue, dans mon quartier et me dire que le printemps

reverra de nouveau le temps des cerisiers en fleurs avec une lumière dans les yeux et le coeur.

Repost 0
Published by hugoline - dans vie quotidienne
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 12:10

Samedi 7 janvier 2012

 

J'ai passé une semaine très agréable au Maroc, en décembre 2011, et je n'aurais jamais pensé que

ces quelques jours me feraient autant de bien, de retour en France, et le ciel bleu, la lumière et

la douceur que j'y ai trouvés je veux les partager avec vous.

 

Je vous emmène dans le Jardin de Majorelle, un jardin extraordinaire situé à Marrakech, ville rose

trépidante près de la grande place et de la Médina mais aussi rythmée par des envies de flâner

dans des endroits plus calmes et reposants, à l'ombre des arbres et je vous invite à découvrir cet

endroit unique.

 

IMGP6486

 

IMGP6488

 

Jacques Majorelle, artiste peintre né à Nancy,  s'installe en 1919 à Marrakech et achète un terrain qui

allait devenir le Jardin Majorelle.

 

En 1947, il ouvre les portes de son jardin au public.

 

IMGP6491.JPG

 

IMGP6490.JPG

 

IMGP6492.JPG

 

C'est un jardin composé en grande partie de cactées qui poussent sur les cinq continents dont

"les coussins de belle-mère" ci-dessous :

 

IMGP6487.JPG

 

A la suite d'un accident de voiture, Jacques Majorelle meurt en France en 1962. C'est en 1980 que

les couturiers Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé rachètent le jardin et vont le restaurer.

 

IMGP6485.JPG

 

Un magnifique musée berbère  inauguré au début du mois de décembre et que j'ai eu la chance

de visiter se trouve dans ce jardin magnifique où l'on a envie de revenir.

 

IMGP6484.JPG

Repost 0
Published by hugoline - dans les voyages
commenter cet article

Présentation

  • : à chacun son pas
  • à chacun son pas
  • : Chaque matin est un nouveau pas vers l'inconnu alors suivons notre guide et partageons le chemin.
  • Contact

Profil

  • hugoline
  • Me voici à la retraite et ravie de tout ce temps qui m'est donné pour profiter de la vie et des gens. J'aime la nature, voyager, découvrir  et partager.
  • Me voici à la retraite et ravie de tout ce temps qui m'est donné pour profiter de la vie et des gens. J'aime la nature, voyager, découvrir et partager.

Recherche

Liens