Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 18:46

Mardi 21 juin 2011

 

Lever avant 4 h du matin pour ne pas rater le train de 4 h 53, tout avait pourtant bien

commencé. Pas de stress, le réveil a bien sonné, j'ai tourné la clé dans la porte à 4 h 25 et

le train est parti à l'heure prévue aux premières lueurs du jour. Nous étions le lundi

20 juin 2011.

 

Arrivée à Lyon Part-Dieu sans souci et un quart d'heure plus tard, je saute dans leTGV qui m'emmène

dare-dare jusqu'à Nîmes où je descends et prends la sortie pour aller boire un café en terrasse

de l'autre côté de la rue en plein travaux, j'ai l'impression que toute la ville est en travaux par ici.

 

J'ai largement le temps d'aller acheter une petite bouteille d'eau et me dégourdis les jambes dans

le quartier avant de repérer une supérette et de revenir vers la gare où je reprends un train en direction

de Alès. Il commence à faire très chaud, on atteint presque les 30° C et le ciel est d'un bleu d'azur.

 

Je me renseigne en arrivant au guichet pour prendre le train navette qui va m'emmener dans un petit

village à 15 kms plus loin et, c'est à ce moment-là que les choses ont commencé à virer, on m'a répondu

qu'il était certainement prévu que le départ de ce train allait être retiré et qu'il valait mieux que je prenne

un bus pour faire le trajet.

 

Qu'à cela ne tienne, j'ai attendu le bus n° 230 et il est arrivé avec un peu de retard mais c'est normal, il

a toujours un peu de retard, dixit les gens du coin. Pas grave, mon rendez-vous est pour 14 heures et

j'ai tout le temps de jouer la touriste car c'est bien ce que je suis venue faire par ici, avec une idée en

tête mais je suis là pour voir et me rendre compte, donc allons-y !

 

Le bus prend la route et commence à monter en faisant plusieurs arrêts dans quelques villages avant

d'atteindre le fameux village où doit se passer le rendez-vous pris quelques jours auparavant.

A première vue, il n'y pas de de quoi s'extasier sur l'endroit mais il y a une belle place ombragée par

une allée de platanes et j'en profite pour m'y arrêter pour me réhydrater car le soleil tape très fort puis je

décide d'alleren direction de la petite gare de cet endroit, puisque gare il y a. Je n'ai pas été déçue de

la visite un peu surréaliste car cela ressemble à un endroit abandonné au fin fond du Far West où

poussent des herbes folles et sèches et, à l'ombre, j'ai mangé mon sandwich puis et  me suis sentie

prête pour aller à la découverte de ce lieu "enchanteur", situé au pied des Cévennes et pas loin de

l'Ardèche. Il était  12 h 15.

 

Je passe devant le petit Office du Tourisme situé devant une petite place sympathique encadré

de vieilles façades de maisons en pierre et je demande les horaires de bus pour le retour vers Alès.

le dernier bus est prévu à 17 h 17, question de ne pas le rater, surtout pas.

 

Ensuite, je vais en repérage pour trouver l'endroit du rendez-vous et je flâne dans les quelques rues

du village en ouvrant mes yeux et mes oreilles mais rien de bien flashant ni de nouveau sous le

soleil et, bizzarrement je suis déçue de ne croiser aucun figuier ou pied de vigne ou d'olivier, il

est vrai que nous ne sommes pas tout à fait en Provence.

 

Je m'arrête à une terrasse de café et en attendant l'heure du rendez-vous, je me mets à bouquiner

tout en entendant bavarder ou plaisanter les quelques habitants qui se croisent à cette heure chaude

de la journée.

 

A 14 heures pétantes, je suis devant la porte de la personne qui va me rencontrer et qui va me faire

visiter des appartements susceptibles de me plaire car je me suis mis dans la tête de me rapprocher

du Sud dans les années qui viennent, un vrai don d'anticipation n'est-il pas ?

 

Bien entendu, en deux heures d'allers et venues, après avoir roulé puis monté et redescendu des

escaliers, rien n'a été à la hauteur de mes atteintes et je me suis même demandé si le gars ne se

fichait pas un peu du monde en présentant ses "produits" mais je suis restée stoïque et polie, ce

qui est la moindre des choses car personne ne m'avait forcée à venir jusqu'ici.

 

A 16 h 15 tout était fini, au-revoir et bonjour chez vous, je suis allée illico me prendre une boisson

fraîche, sur la place ombragée de tout à l'heure et ai attendu le passage du bus de 17 h 17. Il est arrivé,

ouf ! et il ne restait plus qu'à reprendre le train de Alès pour Nîmes mais les choses ne se sont pas

du tout passé comme prévu.

 

Le train a été annulé car il s'est passé quelque chose sur le réseau ferroviaire national et un chauffeur

de train a été agressé et bien entendu, ce sont toujours les mêmes qui morflent dans ces cas-là, ce

sont les voyageurs.

 

Mon souci principal, à partir de ce moment-là, a été de pouvoir attrapé ma correspondance à Marseille

pourpouvoir rentrer sans encombre et à l'heure à Besançon, ce fut une vraie course contre la montre et

j'ai biencru jusqu'à la dernière minute que je ne pourrai pas rattraper le train de 22 h 51 à Marseille

mais si, ilétait en retard de 10 minutes et j'ai juste eu le temps de descendre sur le quai pour courir et

monter dansce train sauveteur qui allait me ramener chez moi. J'ai été contente de ce périple et de tout

ce que j'ai vécu pendant ce laps de temps à la fois court et très long mais je ne renonce à rien et surtout

pas à mes rêves. A suivre !

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by hugoline - dans les voyages
commenter cet article

commentaires

Suzanne 04/07/2011 08:33


Merci Ophrys d'être passée, j'ai fait de même en allant voir votre blog et vos magnifiques photos :-) à bientôt


Ophrys . 04/07/2011 06:02


Bonjour .
Voyant de la lumière sous votre porte ,je me permets de rentrer .Un petit saut en arrière en parcourant ce billet , me remet en mémoire quelques bons souvenirs , merci .
J'aimerai bien connaitre la suite aussi , je reviendrai .
Have a nice day .


Suzanne 30/06/2011 18:25


Oui Philae, ce fut une aventure menée de main de maître sous un soleil de plomb, un aller-retour en train qui m'a permis d'avancer et je me mets à présent à lorgner du côté de la Bretagne car la
trop forte chaleur n'est plus faite pour moi :-)


philae 29/06/2011 19:39


c'est l'aventure


Babzy 24/06/2011 13:32


Quelle journée !!!


Suzanne 22/06/2011 08:25


Merci Clara et bonne journée à toi aussi :-)


clara65 22/06/2011 07:32


Bonjour Hugoline,
Tu n'es pas la seule à avoir des déboires avec la SNCF !A chaque fois (sauf la dernière) que je vais à Montpellier voir une amie, je suis en galère. Il y a toujours un hic !
Quant à ton rêve de t'installer dans le Sud, je te souhaite de le réaliser.
Bonne journée, bien amicalement.


Présentation

  • : à chacun son pas
  • à chacun son pas
  • : Chaque matin est un nouveau pas vers l'inconnu alors suivons notre guide et partageons le chemin.
  • Contact

Profil

  • hugoline
  • Me voici à la retraite et ravie de tout ce temps qui m'est donné pour profiter de la vie et des gens. J'aime la nature, voyager, découvrir  et partager.
  • Me voici à la retraite et ravie de tout ce temps qui m'est donné pour profiter de la vie et des gens. J'aime la nature, voyager, découvrir et partager.

Recherche

Liens